Meilleures ventes

Nouveaux produits

Promotions

Les couteaux de maroquinerie

Les couteaux de maroquinerie

Les outils représentés par le terme couteau de maroquinerie ne servent pas uniquement à la découpe des cuirs, mais également au parage de celui-ci (Opération servant à amincir le cuir afin de diminuer son épaisseur). Nous n'ajouterons, par contre, pas les ciseaux, les coupes lacets et coupes lanières, ceux-ci n'étant pas des couteaux pour le travail du cuir. A l'inverse, nous aborderons les cutters, qui sont, en fait, l'évolution des couteaux.

Le classique cutter

Le cutter à tendance à remplacer le couteau pour la coupe des cuirs, en particulier pour le particulier lors de loisirs créatifs. Ceci étant, un simple cutter a bien du mal à faire le travail lors de la découpe de cuirs épais (Lames cassant ou tranchant insuffisant) et il faut alors opter pour des cutter à lame trapèze bien plus robuste. Si pour l'utilisation sur du papier ou carton, ces lames en acier sont bien suffisantes, il est préférables d'opter pour des lames en acier trempées pour conserver le tranchant de celles-ci. 

Le couteau rotatif

Le couteau rotatif est également utilisé lors des loisirs créatifs et très rarement dans le monde professionnel. Pratique pour la coupe de cuirs fins lors de coupe en courbe, il est pratiquement inutilisable pour la coupe de cuirs épais, ce qui limite largement sa généralisation dans le monde de la maroquinerie. Cet outil reste plutôt cantonné à l'univers du tissu. 

Le couteau tranchet

Le couteau tranchet intègre les outils de base pour la découpe des cuirs ou ébarber ces derniers. Cet outil porte bien son nom puisque, par sa forme, il ressemble à un couteau classique et sert principalement à trancher le cuir. Plus léger et maniable que le couteau à pied, il sert principalement pour la découpe suivant un patron et toutes les coupes de précision.

Le couteau à parer le cuir

Le couteau à parer, comme son nom l'indique, sert à amincir le cuir afin de diminuer son épaisseur. S'il existe des couteaux à parer le cuir à lames interchangeables comme des cutters, le couteau à lame fixe est le plus utilisé, en particulier chez les professionnels du cuir.

Le demi lune ou couteau à pied

Cet élégant couteau est l’apanage des ouvriers du cuir, d'où son appellation de couteau sellier, c'est l'outil principal des maroquiniers et selliers du fait de sa polyvalence.
Il se reconnait du premier coup d’œil par la jolie forme de sa lame en demi cercle. Mais attention cet outil est en bien un! Il est très coupant et  permet une précision intéressante pour la découpe des peaux en particulier dans la coupe de coupe. 
Le couteau à pied est l’attribut de Saint Crépin et de Saint Crépinien, tous deux saints patrons de la corporation des cordonniers, représentés travaillant ensemble.
Il est donc utiliser pour la découpe de cuirs fins ou épais, de coupes droites ou courbes, avec ou sans patron, lors du parage du cuirs. Cet outil sait donc, rapidement, se rendre indispensable.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: